Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 mars 2014

Salons d'avril

Je participerai en tant qu'auteur à deux salons du livre qui se tiennent le week-end des 5 et 6 avril prochains :

- le samedi 5 avril, à Nantua (Ain), Espace André Malraux, de 10 heures à 18 heures (où je présenterai aussi toute la production des éditions Le Pont du Change) ; 

- le dimanche 6 avril, à Villefranche-sur-Saône (Rhône), salle de l'Atelier, 109 rue des Jardiniers, de 9 h 30 à 18 h 30.

Je signerai mes derniers livres, dont "Courts métrages" paru en 2013 au Pont du Change.

 

samedi, 23 novembre 2013

Andoche Praudel, la photographie comme art des trophées


praudel2.jpg

Les noms des champs de bataille sont inscrits dans nos mémoires. Mais que sont-ils devenus ? Andoche Praudel a entrepris de les photographier. Il choisit un champ de bataille et sa date, prend la photo sur le lieu même et si possible, à date anniversaire. Il en réalise des images panoramiques, qu’il tire sur un papier Japon aux fibres poreuses. Dans un beau livre au format à l’italienne, nous sont restitués ainsi, par ordre d’apparition chronologique sur la scène de l’Histoire, des lieux de lutte et de carnage aujourd’hui comme reposés bien que leurs entrailles aient été nourries de sang : Carthage, Gergovie, Poitiers, Roncevaux, Teranomari, Azincourt, Valmy, Austerlitz, Waterloo… parmi une série de 26 vues.

On devine que Praudel photographe attend le moment favorable, une levée partielle du brouillard, la survenue d’un rai de lumière, d’un banc de nuages, l’élément changeant qui va donner un sens, un mouvement au décor cadré, lui donner une réelle dimension. Le traitement de la lumière, comme échappée ou comme révélateur, est particulièrement admirable dans deux vues : Gergovie et Glencoe, en Ecosse.

Baldine Saint Girons accomplit un double travail sur cette série de photographies : elle les fait précéder d’une étude, puis elle accompagne chaque cliché d’un double commentaire, l’un en amont (historique), l’autre en aval de la photographie (artistique). Dans une brillante démonstration, elle nous montre que « la photographie se caractérise non seulement comme l’art de conserver des traces, mais comme l’art de fabriquer des trophées, c’est-à-dire d’exhiber des objets paradoxaux qui, tout en étant arborés par les vainqueurs, parlaient en faveur des vaincus »

Non seulement les images sont belles en elles-mêmes, se suffiraient à elles-mêmes, mais leur intensité se trouve comme renforcée par la référence historique qui introduit une dimension du passé et une dimension dramatique, naissant du contraste entre le calme actuel du lieu et ce que nous imaginons de violent et de mortel. « Praudel n’est ni un reporter de guerre, ni un historien, ni un muséologue. Son seul objectif est de conduire, voire de forcer les choses et les lieux à exprimer leur âme, à livrer un témoignage proprement esthétique, trop souvent négligé comme tel », nous expose Baldine Saint Girons. « La photographie réussit à rendre l’histoire vivante : elle nous force à réfléchir sur l’événement et sur les nouveaux partages qu’il instaure. »

 

Les champs de bataille d’Andoche Praudel, de Baldine Saint Girons, éditions Manucius

 

Le site d’Andoche Praudel

 

mercredi, 01 mai 2013

Lettres de cachet

Vient de paraître :

JJNconfetticouv.jpgLettres de cachet, éditions Asphodèle, collection confettis.

Un micro-recueil de 12 pages, format 10 x 15 cm. 2 €.

Il contient quatre textes sur le thème de la prison et de l'enfermement.

Les premières lignes :

"LES REDRESSEURS DE LETTRES

Ayant répondu à la lettre enthousiaste de l’un de mes admirateurs par quelques mots de remerciement écrits rapidement sur une carte de visite, je fus arrêté la semaine suivante et placé en détention provisoire. Je compris alors que l’on m’avait tendu un piège et que le soi-disant admirateur était en réalité un auxiliaire de la police. Dans ma hâte à lui répondre, je n’avais pas pris garde à la graphie de mes lettres : mon message était tracé à l’écriture cursive. Or – et nul n’est censé ignorer la loi – un décret interdisait depuis le premier janvier l’usage et la diffusion de l’écriture cursive, jugée archaïque et illisible par les nouvelles générations. "


En vente sur le site des éditions Asphodéle.

dimanche, 07 avril 2013

L'AUDACE nouveau est arrivé !

audace.jpgRoger Gaillard a livré pour le Salon du Livre de Paris 2013 sa nouvelle édition de l’annuaire AUDACE, Annuaire à l’Usage Des Auteurs Cherchant un Editeur, dont la première version date de 1986 ! À noter que ce volumineux ouvrage ne s’appelle plus désormais « annuaire », car sa périodicité n’était plus suffisante pour justifier ce titre, mais « guide », toujours, bien sûr, « A l’Usage Des Auteurs Cherchant un Editeur », l’acronyme AUDACE peut donc être conservé !

On ne présente plus cet ouvrage, mais il n’a jamais été aussi gros et riche d’informations : 1120 éditeurs de littérature (dont 677 de romans, 521 de poésie, 469 de contes et nouvelles, 223 de théâtre, etc.) sont répertoriés, chacun sur une fiche d’une demie page comprenant coordonnées complètes, données chiffrées et commentaires. Audace répond aux questions que se posent les postulants à l’édition : quelle est la politique éditoriale de tel éditeur ? Quel type de contrat propose-t-il ? Quelle est sa taille ? Combien de titres par an ? Publie-t-il une revue ? Pratique-t-il le compte d’auteur ? Accepte-t-il des auteurs débutants ? Combien reçoit-il de manuscrits ? Quel sera son délai de réponse ?...
Audace est bourré de conseils pratiques. Il donne les clés des contrats d’édition. Il conseille les débutants sur la présentation et la protection du manuscrit, explique le rôle des comités de lecture. Mais au-delà de ces informations, Audace s’engage, notamment dans le domaine de l’édition à compte d’auteur, critiquant les éditeurs prestataires, les recommandant ou les déconseillant (en leur attribuant des étoiles ou des tomates). Couvrant tout le spectre de l’édition, cet annuaire peut se révéler utile à tout auteur, débutant ou confirmé.

AUDACE, de Roger Gaillard : une somme de 622 pages, format A4, 59 €.


Disponible auprès de
 L’Oie plate, B.P. 17, 94404 Vitry Cedex.

Ssite internet : www.loieplate.com

contact : info@loieplate.com

jeudi, 28 février 2013

Parution de "Courts métrages"

Mon recueil, Courts métrages, est paru aux éditions Le Pont du Change.


courtsmetrages-couv.1.jpgContes brefs, histoires absurdes, Courts métrages est une mosaïque de 80 textes courts et décalés, qui naviguent entre l'étrange, l'humour et la poésie.


FUMER TUE

« J’avais arrêté de fumer juste avant le début de la guerre et dois peut-être à cette sage décision d’être encore en vie. L’armée nous avait mobilisés et envoyés sur la ligne de front. Dans la nuit noire, le soldat qui allumait une cigarette prenait un risque mortel ; le jeu pour les ennemis consistait à cribler de balles un cercle imaginaire autour du point d’incandescence. Ceux qui se tenaient trop près de l’imprudent pouvaient tomber aussi comme des fumeurs passifs. »


Descriptif complet de cet ouvrage sur le site de l'éditeur.

**

Toutes les critiques parues sur ce recueil.


Par ailleurs, un extrait de Courts métrages est disponible gratuitement sous forme d'ebook sur la plateforme Feedbooks. 

CMfeedbooks.jpg


 

vendredi, 09 décembre 2011

Mes livres numériques

Plusieurs de mes ouvrages publiés il y a quelques années sont devenus introuvables (tirage épuisé, éditeur en faillite…) et ne sont plus proposés qu’en occasions sur des sites de librairies en ligne. Dans l’attente d’une hypothétique réédition de ces titres par un nouvel éditeur, je propose une version numérique de ces textes sous forme de livres numériques ou ebooks. Chacun de ces textes est vendu à moins de 4 euros.

Trois titres sont donc à nouveau disponibles sur des plateformes de téléchargement (Amazon et Youscribe, pour l'instant). Les formats sont PDF, EPUB (standard pour la plupart des liseuses) et MOBI pour le Kindle.

Le nom, roman, publié chez A contrario en 2005.

nom, Le - Jean-Jacques Nuel.jpgQuand un écrivain en mal d'inspiration transforme son nom propre en nom commun et en fait la matière de son oeuvre... Ce roman a reçu un excellent accueil critique, notamment dans Le Magazine littéraire et sur le site d'ARTE.

"Le miracle, c'est que l'auteur arrive à maintenir l'attention durant 140 pages avec son seul patronyme, et avec une virtuosité que n'eut pas reniée Perec. (...) En se livrant, sur quatre lettres, à une multitude de variations, il parvient à créer une oeuvre véritable, avec à la fin une bonne petite morale s'inscrivant tout naturellement dans le seul décor où le nom subsiste, gravé : un cimetière. (...) C'est ce que l'on appelle un tour de force, et l'auteur va sûrement s'en faire un, de nom."

Claude Mourthé, Le Magazine littéraire.

Dossier critique du roman Le nom

Le nom en ebook :

En format MOBI pour le Kindle sur Amazon 

En format EPUB 

*

Portraits d’écrivains, publié chez Editinter en 2002.

Portraits d'ecrivains - Nuel Jean-Jacques.jpgParfois ironiques, parfois mélancoliques ou désespérés, toujours lucides et désenchantés, ces portraits d'écrivains mettent en scène une série de "caractères", une constellation de destins qui vont et viennent de l'ombre à la lumière. Si quelques-uns de ces auteurs ont réussi, la plupart restent dans l'anonymat et rêvent de gloires minuscules ; tous cultivent une forme d'insatisfaction. Au-delà de leur condition particulière d'écrivains, ces personnages ressemblent au "commun des mortels" dans leur expérience de la déception et de la souffrance, de l'errance et de la solitude ; ils composent les multiples figures de l'homme aux prises avec le temps ou empêtré dans son passé, celui que nous sommes tous, sans nécessairement écrire.

Dossier critique du recueil Portraits d’écrivains

Portraits d’écrivains en ebook :

En format MOBI pour le Kindle sur Amazon 

En format EPUB 

*

Immenses (poésies complètes).

Immenses - Nuel Jean-Jacques.jpgCet ensemble poétique reprend les trois recueils publiés :

"Du pays glacé salin", Cheyne éditeur, 1984 ; "Noria", Pleine Plume éditeur, 1988 ;

"Immenses", Le Pré de l'Age éditeur, 1989 ; réédité par Pré carré, 2002.

Avec une "préface à une réédition de mes poésies complètes" par l'auteur.

Immenses en ebook :

En format MOBI pour le Kindle sur Amazon 

En format EPUB