Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 avril 2014

Le mouton noir

Nuel-moutonnoir.jpgVient de paraître chez Passage d’encres, dans la collection Trait court :

Le mouton noir,

une plaquette regroupant 16 textes courts.

Ce recueil est dans la veine de Courts métrages (Le Pont du Change, 2013), de Lettres de cachet (Asphodèle, collection Confettis, 2013) et de Modèles réduits (Microbe, 2013) : il fait partie de l’ensemble Contresens, contenant plusieurs centaines de textes, dont je parlerai prochainement dans un entretien avec Christian Cottet-Emard.

Le mouton noir, qui ne comprend que des textes à la première personne, est un recueil plus intime et personnel, où je me livre à autant de vraies que de fausses confidences, mêlées d'humour et d'absurde.

Un extrait :

JOURS DE MARCHÉ

La coopérative des petits producteurs de la Corrèze m’avait délivré une carte d’adhérent : elle portait, je m’en souviens encore, le numéro dix-neuf. Chaque lundi matin, par tous les temps, j’allais tenir mon étal de livres sur le marché local. De la vieille fourgonnette à la carrosserie piquée de rouille, je sortais les deux tréteaux, la grande planche de bois brut, la chaise pliante et ma marchandise. Au milieu des vendeurs de saucissons, de pâtés de sanglier, de vin paillé, de fromages, de miel et de moutarde, qui criaient pour attirer le chaland, je disposais mes plaquettes de littérature et mes cartes-poèmes en petits tas bien droits ; j’exposais des tirages de tête ornés de gravures originales. Les clients étaient rares. Au plus fort de l’hiver, mes livres et moi frissonnions dans le vent glacial. Mes maigres recettes étaient heureusement complétées par la vente annexe de bouteilles d’eau-de-vie, sur lesquelles j’avais une marge de trente-trois pour cent. L’alcool était en fait ma principale source de revenus ; sans cette denrée, je n’aurais jamais pu tenir financièrement durant ces longues années à la campagne.

 

Le mouton noir, 32 pages, 12 x 21 cm, 5 € (+ 1,65 € de port pour un ex). Règlement à l’ordre de Passage d’encres.

Passage d'encres, Moulin de Quilio, 56310 Guern.

Suite au décès de l'éditrice Christiane Tricoit, ce recueil n'est plus disponible.

 

 

lundi, 13 janvier 2014

Le milieu du monde

Le Journal des Poètes (n° 4 / 2013) publie l'un de mes textes, "Le milieu du monde", une sorte d'hommage à Kafka. On aimerait bien avoir en France l'équivalent de ce trimestriel poétique de Belgique, qui aborde sa 83e année.


 

jdp.jpgLE MILIEU DU MONDE

Joseph K. avait rejoint le train Brest-Vladivostok dans une gare de la Mitteleuropa, une banale station ferroviaire dont le nom complexe et saturé de consonnes n’était pas resté dans sa mémoire. Il s’était endormi sur son siège peu après le départ ; le sommeil avait été long et profond car le jour était levé depuis longtemps quand il se réveilla. Il avait froid. Il était seul. Le train se trouvait arrêté en pleine voie, loin de toute zone habitée, probablement aussi loin de son point de départ que de son point d’arrivée. La neige tombait en abondance et avait recouvert tout le paysage alentour ; les rails avaient disparu sous la couche épaisse, et bientôt, s’il continuait à neiger avec cette régularité et cette intensité, le convoi lui-même ne serait plus perceptible. Remontant les voitures vers l’avant jusqu’à la locomotive, puis en sens inverse jusqu’à l’arrière du train, il ne vit personne, pas même le conducteur, pas même le contrôleur, et il n’y avait plus aucun bagage, à part son vieux sac à dos. Le wagon-restaurant était propre, rangé, vidé de tout aliment et de toute boisson, comme s’il n’avait pas servi depuis longtemps. Joseph K. se mit à errer d’une voiture à l’autre, seul dans ce train fantôme que ses fantômes eux-mêmes avaient déserté.

*


Signalons aussi deux publications récentes : deux textes dans Les tas de mots n° 14 et quelques blagues dans Fluide Glacial n° 451.

tasdemots14.jpgfg451.jpg

dimanche, 10 novembre 2013

L'autre Salon 2013

l'autre salon,jean-jacques nuel,courts métrages,lettres de cachet

L'Autre Salon se tiendra à Grigny (Rhône) les 16 et 17 novembre 2013. Je serai présent les deux jours sur le stand des éditions Le Pont du Change. Outre la tenue du stand, je signerai mes derniers recueils publiés cette année :

- Courts métrages (Le Pont du Change) ;

- Lettres de cachet (Asphodèle) ;

- Modèles réduits (Microbe).

Tous renseignements sur L'Autre Salon.


vendredi, 25 octobre 2013

Feuilles d'automne

le_spantole.pngle spantole,paysages écrits,jean-jacques nuelQuelques-uns de mes textes courts viennent de paraître dans Le Spantole n° 372. Sous une belle couverture rouge, cette revue belge dirigée par Thierry Haumont en est à sa 58e année !

Souhaitons la même longévité à Claude Cailleau qui anime depuis six ans Les Cahiers de la rue Ventura et qui m'accueille dans le numéro 22.

D'autres textes figurent au sommaire de la revue en ligne trimestrielle Paysages écrits n° 19, animée par Sanda Voïca et Samuel Dudouit.

jeudi, 12 septembre 2013

MICROBE 79

microbe,nuel,modèles réduitsLe 79e numéro de la revue Microbe vient de paraître !

J'en ai assuré la préparation et la coordination.

 

Au sommaire : StéphaneBeau
C
hristian Chavassieux
C
hristian Cottet-Emard
R
oland Counard
G
régoire Damon
B
ernard Deglet
C
hristian Degoutte
F
abrice Farre
J
ean-Marc Flahaut
A
lain Helissen
F
rédérick Houdaer
H
ervé Merlot
P
aola Pigani
S
téphane PratNuel - Modèles réduits.jpg
P
ascal Pratz
M
arlène Tissot

Les illustrations sont de Nicole Vidal-Chich

 

 

 

Les abonnés « + » reçoivent également, en supplément à la revue, le mi(ni)crobe 41 :

Modèles réduits de Jean-Jacques Nuel. Il s'agit d'un petit recueil contenant 22 textes brefs.

 

Plus d'infos ? ICI.

 

Pour tous renseignements, contacter ericdejaeger@yahoo.fr

 

vendredi, 12 juillet 2013

Patchwork, revue littéraire

 patchwork,revue litteraire,dufraisse,powys

Il convient de saluer une nouvelle revue littéraire, surtout quand elle a choisi de s’incarner dans le papier. Anthony Dufraisse, qui avait lancé voici quelques années la revue Mercure, est le maître d’œuvre de ce projet. En exergue, une citation de Georges Perros donne le ton : « Il faudrait créer une revue d’une imprévisible diversité, façon patchwork. » Son rythme de parution prévu est de deux numéros l’an.

C’est d’abord, visuellement, un très bel objet de format 11 x 17, 5 cm, sous une élégante couverture violette à rabat, créée par le graphiste Sébastien Lordez. Un sommaire diversifié et de qualité, à commencer par un extrait du Journal de 1929 de John Cowper Powys (traduit par Jacqueline Peltier). L’auteur américain a alors 56 ans et pense abandonner ses épuisantes tournées de conférences, quitter Greenwich Village pour se retirer à une centaine de kilomètres au nord de New York et se consacrer à l’écriture. Les pages reproduites parlent de son installation à la campagne et de la découverte de la nature. Suivent des contributions d’auteurs connus, dont Jean-Michel Maulpoix, Yves Leclair, Denis Grozdanovitch, Gil Jouanard, Jacques Jouet. Stéphane Beau ferme la marche avec ses "apories".

 

Patchwork, numéro 0, Juin 2013. 7 €.

Pour renseignements et commandes, écrire à revuepatchwork@free.fr

 

dimanche, 26 mai 2013

Publications par temps de pluie

Un printemps pourri. Heureusement il ne tombe pas que des hallebardes, mais aussi quelques publications en revues. Des blagues à lire dans le dernier Fluide Glacial n° 444, et des petites proses dans Verso n° 153, Les Cahiers du Sens n° 23,  OUSTE n° 21 et Les tas de mots n° 12.

fg444.jpg

ouste21.jpg

tasdemots12.jpg

nuel,ouste,fluide glacial,les tas de mots

nuel,ouste,fluide glacial,les tas de mots